Growth Hacking : 2 minutes pour tout comprendre et vous lancer

growth hacking, augmenter ses ventes, vendre sur internet, inbound marketing, techniques growth hacking, booster ventes, bidouiller croissance, chiffre d'affaires entreprise, startup, wevmarketing, dakar

Booster la croissance de sa start-up. Accroître son chiffre d’affaire. Vendre tous ses produits et service en un temps record. Le Growth Hacking est une technique webmarketing qui a la réputation d’être LA solution miracle pour multiplier le chiffre d’affaires des startups. Beaucoup en parlent et beaucoup souhaitent s’y lancer. Mais qu’en est-il vraiment ? Qu’est-ce que le Growth Hacking ? Comment faire du Growth Hacking ? Dans cet article, nous levons le voile sur le mystère qui entoure le Growth Hacking.

Concrètement, qu’est-ce que le Growth Hacking ?

Si nous oublions le côté très anglophone de l’expression : « Growth Hacking », nous pouvons le définir comme étant un ensemble de techniques qui permettent à une entreprise d’augmenter la vente de ses produits et services, en un temps record. Faire du Growth Hacking, consiste donc tout simplement à booster votre chiffre d’affaires, et ce, rapidement.

growth hacking, augmenter ses ventes, vendre sur internet, inbound marketing, techniques growth hacking, booster ventes, bidouiller croissance, chiffre d'affaires entreprise, startup, wevmarketing, dakar, gagner de l'argent

Si cette conception est bien plus simple à comprendre, s’aventurer sur ce terrain et en tirer des résultats concrets, peut sembler bien plus compliqué. Avant de nous lancer dans les différentes manières d’intégrer le Growth Hacking à la stratégie webmarketing de votre start-up, penchons-nous un peu sur les mythes qui l’entourent.

#Startup & webmarketing : 3 mythes qui entourent le #GrowthHacking – via @DigismileAgency Click to Tweet

Mythe 1 : le Growth Hacking est une nouvelle solution miracle pour développer sa start-up

Le Growth Hacking n’est ni une solution miracle, ni une nouveauté. Cette technique de communication est employée par les entreprises depuis des années, pour atteindre leurs objectifs de conversion. Le hack le plus connu nous vient de Hotmail qui a automatiquement inséré la signature « P.S. I love you. Get Your Free Email at Hotmail », aux mails envoyés par ses utilisateurs, pour inciter à l’ouverture d’un compte mail Microsoft. Cette même technique est actuellement utilisée par Avast, qui insère une signature aux mails envoyés depuis un ordinateur où l’antivirus est installé. Il existe d’autres exemples de Hacks utilisés par des entreprises depuis des années, et qui marchent toujours. Ce qui est nouveau, ce n’est pas donc le Growth Hacking, mais les entreprises qui osent de plus en plus casser les codes, et faire confiance à leur créativité, pour vendre.

Notez aussi que même s’il est bien plus rassurant de penser le contraire, le Growth Hacking n’est pas une solution miracle qui booste la croissance des start-ups. Bien qu’il soit très prisé au niveau des petites entreprises, imaginer et utiliser des Hacks doit s’inscrire dans la logique d’une stratégie marketing globale bien pensée, pour permettre la génération rapide de profits. Il est donc clair que se lever du jour au lendemain pour faire du Growth Hacking sans objectifs fixés au préalable et sans stratégie, pourrait se révéler être une véritable perte de temps.

Mythe 2 : le Growth Hacking est la version « bidouillée » du webmarketing

« Bidouiller » est un verbe qui revient souvent quand il est question de Growth Hacking. Cependant, est-ce vraiment une technique aussi incertaine ? Bien-sûr que non. Faire du Growth Hacking, revient à :

  • miser sur la valeur ajoutée de votre produit/service,
  • connaitre votre marché,
  • identifier votre potentielle clientèle et surtout,
  • utiliser votre créativité pour trouver des manières efficaces de convaincre les internautes à sauter le pas et réaliser un achat en un temps record.

Comprenez donc comme avec toutes les solutions webmarketing, celle-ci doit s’inscrire dans une véritable stratégie intégrant des canaux de communication et de conversion, mais aussi une solution d’analyse de vos résultats générés.

Mythe 3 : le Growth Hacking, c’est facile, gratuit et ça rapporte beaucoup d’argent

Bien qu’il existe aujourd’hui plusieurs outils qui vous permettent de faire vos premiers pas dans le Growth Hacking sans trop user de votre imagination, notez que pour répondre exactement à vos besoins, il vous faudra secouer vos méninges. Face aux multiples outils (qui ont un coût), il vous faudra faire vos choix, puis les intégrer à votre stratégie marketing globale. Le Growth Hacking n’est donc pas gratuit, même s’il a le mérite de coûter bien moins cher qu’une campagne publicitaire sur le réseau display par exemple, ou à la télé. Enfin, le Growth Hacking peut vous générer de gros profits, à condition de savoir où vous allez. Définir vos objectifs, les meilleurs hacks pour les atteindre et penser à l’analyse et à l’optimisation, sont des étapes indispensables qu’il vous faudra connaitre avant de vous lancer et commencer à vendre grâce au Growth Hacking.

Comment faire du growth hacking ?

Faire du Growth Hacking signifie tout simplement : booster rapidement la croissance de son entreprise. Comment avoir une croissance rapide ? Même si trouver une réponse universelle qui s’accorde à toutes les entreprises dans n’importe quel domaine est pratiquement impossible, il existe différentes actions marketing innovantes que vous pouvez recycler, mais aussi élaborer avec un peu d’imagination. Pour vous guider dans le choix de vos hacks, il y’a ce qu’on appelle la matrice AARRR qui n’est rien de plus qu’un tunnel de conversion à 5 étapes (Acquisition – Activation – Rétention – Recommandation – Revenu).

En d’autres termes, dès que vous maîtriserez les 5 étapes suivantes et que vous les suivrez avec un peu de créativité, vous serez des Maîtres du Growth Hacking.

Etape 1 : Prospecter

La première étape pour faire du Growth Hacking, consiste tout simplement à faire un peu d’Inbound Marketing et un peu d’Outbond Marketing, dans le but d’attirer votre cible sur votre site web. Nous parlons ici d’Acquisition. Il existe plusieurs méthodes efficaces d’attirer votre cible :

#GrowthHacking : 6 manières efficaces d’attirer votre cible sur votre site web – via @DigismileAgency Click to Tweet
  • Un article de blog optimisé pour le référencement web, qui répond à une question fréquente que se pose votre cible ;

Téléchargez gratuitement notre ebook : Gabarit éditorial pour rédiger un article de blog performant.

  • Des liens sponsorisés sur les moteurs de recherche et les réseaux sociaux ;
  • Ajouter votre site web et vos services aux annuaires locaux et les comparateurs en ligne ;
  • Proposer la rédaction d’un article à un blog dans votre domaine, avec un lien redirigeant vers votre site web ;
  • Ajouter à vos signatures de mail la bannière d’une offre alléchante avec un lien de redirection vers une page dédiée de votre site ;
  • Envoyer un direct message de bienvenue Twitter à tous ceux qui vous suivent, avec un lien vers votre site.

Vous pouvez allonger la liste autant que vous le souhaitez. Laissez faire votre imagination !

Etape 2 : Transformer votre visiteur en utilisateur de votre site web

Votre cible est arrivée sur votre site ? Bingo ! Nous pouvons passer maintenant au Level 2 : l’Activation, en récupérant subtilement une information de contact (une adresse email, un numéro de téléphone…).

#EmailMarketing : 5 moyens faciles de récupérer des adresses email pour votre prospection – via… Click to Tweet
  • Proposer le téléchargement gratuit d’un ebook en échange d’une adresse mail ou d’un partage sur les réseaux sociaux ;
  • Récupérer les adresses email de votre cible lors d’un jeu concours sur les réseaux sociaux, en échange d’un service gratuit offert par tirage au sort.
  • Proposer la demande de devis gratuit sous 48h en remplissant un formulaire en ligne ;
  • Demander au visiteur de partager avec vous son numéro de téléphone afin qu’il reçoive un conseil professionnel rapide via appel ;
  • Demander la participation à une enquête en ligne à grande échelle, avec une option à la fin demandant si le participant veut recevoir vos offres spéciales et newsletters.

Etape 3 : Vous faire aimer

C’est à cette étape appelée la Rétention, que les choses se corsent. Maintenant que votre cible a eu un aperçu de vos services, votre nouveau but est de faire revenir votre visiteur sur votre site web et de le pousser à reconnaître votre expertise au point de vous recommander.

5 techniques efficaces pour augmenter le trafic entrant de votre #SiteWeb – via @DigismileAgency Click to Tweet
  • Envoyer régulièrement une newsletter avec des informations utilises à votre cible et des liens de redirection vers les pages commerciales de votre site web ;
  • Aller directement vers vos fidèles utilisateurs et leur demander de partager leurs avis sur vos services/produits dans leur réseau ;
  • Re-cibler les visiteurs avec la publicité digitale pour qu’ils reviennent sur votre site web ;
  • Lancer une enquête pour améliorer l’expérience des utilisateurs sur votre site web ;
  • Offre un bon de réduction le jour de l’anniversaire de votre visiteur grâce au marketing automation.

Etape 4 : trouver les personnes qui vont parler de vous à leur entourage

Parce qu’un utilisateur actif face à votre contenu web est un utilisateur qui peut vous rapporter gros, qu’il vous faut lui accorder une attention particulière. Les internautes font énormément confiance aux avis partagés sur vos produits et services. Si ceux-ci sont positifs, cela incitera certainement plus rapidement à l’achat. Afin de faire parler de vous, voici quelques techniques qui vont vous aider :

4 idées qui vont vous aider à faire parler de vous sur les réseaux sociaux. – via @DigismileAgency Click to Tweet
  • Organiser un concours Facebook basé sur un principe de vote des amis, qui peuvent être invités en un clic ;
  • Partager un Tweet qui cible un influenceur afin qu’il le retweet ;
  • Offrir un service/produit gratuit et demander à l’ambassadeur de partager son avis objectif dans son réseau ;
  • Inviter les internautes les plus actifs à un événement et leur proposer de participer de manière active au live tweet.

Etape 5 : Détecter ce qui marche et ce qui ne marche pas

L’analyse du résultat des actions entreprises est indispensable dans toutes les stratégies marketings. Ainsi, vous détecterez ce qui a vraiment marché et les améliorations à apporter à votre stratégie pour des résultats plus performants. A cette dernière étape du tunnel de conversion vous avez monétisé vos efforts, et donc augmenté à votre chiffre d’affaires. Sur le long terme, le Growth Hacking est un excellent moyen de générer des revenus et à moindre coût.

growth hacking, augmenter ses ventes, vendre sur internet, inbound marketing, techniques growth hacking, booster ventes, bidouiller croissance, chiffre d'affaires entreprise, startup, wevmarketing, dakar

Vous vous en rendez compte, faire du Growth Hacking, c’est tout simplement faire de l’Inbound Marketing avec qu’un seul but : augmenter ses revenus. Nombreuses sont les techniques de Growth Hacking que vous pouvez imaginer et tester. Il reste important de ne pas oublier votre objectif : vendre, encore et encore. Alors pour être efficaces, vos hacks doivent s’intégrer parfaitement à votre stratégie globale de marketing.

Si vous aussi êtes convaincu que le Growth Hacking est ce qu’il vous faut pour booster la croissance de votre startup, faites-vous accompagner par notre équipe de Growth Hackers à Dakar.

Commenter

Audit SEO Gratuit

Vous souhaitez améliorer votre positionnement dans les résultats des moteurs de recherche ? Nous analysons le référencement de votre site web sur les moteurs de recherche.

Je m'abonne !

Les champs marqués par un * sont obligatoires.

L'agence Digismile

Nous sommes une agence webmarketing 360°, spécialisée dans l'Inbound Marketing pour start-up en Afrique. Vous avez un projet web ? Nous vous aidons à le réaliser dans les meilleures conditions.

Autres articles

Voir tous nos articles